Tongue Display Unit

Yohan Payan directeur de recherche au laboratoire TIMC positionne le TDU (Tongue Display Unit) dans la bouche d’un patient. Ce dispositif sans fil, aux usages multiples, permet aux aveugles, aux personnes handicapées et aux chirurgiens de recevoir une aide et des informations direct sur leur environnement. Photographié au laboratoire TIMC (Techniques de l’Imagerie, de la modélisation et de la Cognition) du CHU de Grenoble.

Le programme du SETI (search for extraterrestrial intelligence)

Ecoute de l'espace par le radiotélescope d’Arecibo, le plus grand du monde à Porto Rico. Recherche de la vie extra-terrestre. Le SETI (search for extraterrestrial intelligence) programme est un projet Américain d’écoute de l’univers sur une large bande pour découvrir des signaux intelligents venant de l’espace. Ce radiotélescope est situé à Porto Rico dans un cratère naturel. Le récepteur est suspendu à 130 mètres au dessus du sol.

Détection de la radioactivité

Mesure de la radioactivité sur du blé en culture dans des sols contaminés.

Recherche sur le virus Ebola

Chercheurs capturant une chauve-souris non identifiée avec beaucoup de précautions. les chauves-souris capturées dans la canopée sont manipulées et inspectées par les scientifiques de l’OMS travaillant dans le cadre de la recherche du porteur sain du virus Ebola. Photographié dans la forêt Tai en côte-d’ivoire. du

Mesure de l’effet de cavitation

Un chercheur de l’institut national de la recherche agronomique (INRA) écoute l'effet de cavitation dans le cas de branches atteintes par des maladies.

Contrôle d’un pont par un drone (CPX4)

Illustration de l’utilisation possible d’un Minidrone pour le contrôle d’ouvrage d’art comme un pont (ici le pont de Millau). Le drone rend accessible plus facilement toutes les parties du pont et son déploiement est très rapide. Ici le prototype CPX4 de la société Novadem correspond au type d’engin idéal pour remplir ce genre de mission.

Révélation des empreintes par les ultraviolets

une technicienne du laboratoire de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) utilise la lumière ultra violet d’une crime lite associée à des lunettes oranges pour détecter les empreintes sur une lettre issue d’une enquête criminelle.

Production de protéine humaine dans le lait de vache

A 100 km au nord de Buenos Aires, les généticiens de l’entreprise de biotechnologie Biosidus élèvent des vaches clonées, porteuses de gènes humains, qui produisent des protéines thérapeutiques pour l’homme dans leur lait. L’Hormone de croissance ou l’insuline, est obtenu par transgénèse, c’est à dire en insérant un gène humain dans le patrimoine génétique de l’animal. L’équipe de Biosidus est composée aussi de gauchos et vacheros qui accompagnent les généticiens dans leurs soins apportés aux vaches pharmaceutiques.

Clonage

Le clonage se réalise en injectant, à l’intérieur de la membrane de l’’ovocyte énucléé, la cellule foetale de vache de race Jersey, qui porte le gène de l’insuline ou de l’hormone de croissance humaine, inséré par la technique de transgénèse. La cellule transgénétique est visible dans l’aiguille la plus fine, à gauche, et elle est injectée dans l’ovocyte énucléé, à droite.

Cyrille D’Haese, entomologiste

Cyrille D’Haese, entomologiste au Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN) de Paris, vérifie le contenu d’un “berlèse”, système d’extraction de la petite faune des sols. Il récupère dans un flacon des centaines d’insectes issus des sols et des litières de la canopée. Les yungas sont des forêts subtropicales bordant l’Altiplano des Andes.

Datation du vin au rayons X

Identification de l’authenticité d’un vin de bordeaux ancien grâce au nucléaire. L’analyse effectuée ici par le chercheur Hervé Guégan, repose sur l'étude du rayonnement X émis lorsqu'on place une bouteille que l'on souhaite authentifier sous un faisceau d'ions produit par l'accélérateur de particules de la plateforme. Recherche mené par l’Atelier Régional de Caractérisation par Analyse Nucléaire Elémentaire, ARCANE.

Nepenthes alata futur piège à protéine recombinante

Sissi Miguel, ingénieur en biotechnologie végétale récupère les sucs digestifs des urnes de Nepenthes alata pour effectuer des dosages de protéines naturelles. Les plantes sont maintenues dans des conditions optimales grâce au phytotron (26°C, 80% d’humidité, ombragé). La société PAT sas développe une technique unique de production de protéines recombinantes en utilisant des plantes carnivores, comme les Drosera et prochainement Nepenthes.

Laboratoire d’étude de la mouche (Cochliomyia hominivorax)

L’usine de Tuxtla-Gutierrez, dans l’Etat mexicain du Chiapas, produit chaque semaine 120 et 450 millions de mouches stérilisées de l’espèce Cochliomyia hominivorax. Sa superficie est de 80 hectares, dont près de deux (14.000 mètres carrés) pour la seule zone de production. Au département de contrôle de qualité, on vérifie que les mouches stériles possèdent les caractéristiques recherchées : vitalité, capacité de vol et durée de vie.

Culture in-vitro de feuille de Drosera

Flore Biteau, ingénieur doctorante en biotechnologie végétale dispose des feuilles de Drosera pour leur culture in-vitro en vue de leur transformation génétique. Sur ces limbes foliaires, des bourgeons se formeront qui donneront naissance à une plante capable de produire des protéines recombinantes humaines. La société PATsas développe une technique de modification génétique des plantes carnivores pour la production de protéines recombinantes humaines.

Abeille équipée d’une puce RIFD

Abeille Apis mellifera équipée d’une puce RFID (Radio Frequency Identification) au laboratoire de l'Association de coordination technique agricole (ACTA)

Implant rétinien

L’implant rétinien, fabriqué par la société Second Sight, comprend 60 électrodes. Elles transmettent aux cellules nerveuses du fond de l’oeil des impulsions électriques correpondant au codage d'images par une caméra embarquée sur des lunettes.

Main bionique Pro-Digits de Touch Bionics

La main bionique Pro-Digits, est la première de ce type pour les patients ayant subi une amputation partielle de la main.

Test de contrôle de prothèse du bras

A son bras droit, Christian Kandlbauer porte une prothèse actionnée par des mouvements volontaires, et fastidieux, du muscle pectoral, contrairement à celle du bras gauche, entièrement commandée par la pensée.

Tokamak

Intérieur du Tokamak à Cadaraches. Lieu de la fusion nucléaire.